fermer la fenetre

"Fortifier votre optimisme, Insiprer par les contenus
Créer un impact."


Vous souhaitez être rappelé(e)

8 trucs pour un activisme du quotidien

Aaaaah les activistes ! Ces êtres en mal d’amour qui cherchent à combler le vide de leur existence en menant des combats perdus d’avance pour être certains d’avoir toujours quelque chose à faire. Manifestations, happenings, ils sont toujours là où on ne les attend pas, agissant en bandes organisées et jamais à cours d’idées pour se faire remarquer. Mais comment devient-on un activiste ? Est-ce qu’on se réveille un matin et qu’on décide d’aller s’attacher à des arbres ? Est-ce que, telle une mauvaise grippe, le virus de l’activisme s’attrape ? Se transmet-il ? Si oui, comment savoir qu’on a été touché ? Quels sont les signes qui doivent nous alerter ? Pas la peine de fermer cette page et de courir te réfugier sur Doctissimo ! Voici 8 trucs que tu fais peut-être et qui font de toi un activiste du quotidien sans que tu t’en rendes compte. Post écrit à quatre mains avec Emilie, des Moutons Noirs.

1. Tu es pro-actif sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent sûrement la façon la plus simple de sensibiliser ton réseaux à des causes qui sont importantes pour toi. Il n’a jamais été aussi facile de publier une photo, vidéo ou un article sur un réseau social ou simplement de réagir à la publication de quelqu’un d’autre.

Qu’il s’agisse de protéger la planète, de défendre la cause animale, d’être pour ou contre l’accueil des migrants… à chaque fois que tu donnes ton avis sur les réseaux sociaux, que tu prends position pour une cause, tu milites déjà.

Le + d’Oktopod :
Alors oui il y a Facebook, mais tu peux aussi aller faire un tour du côté de Mind ou de The Changebook. L’idée étant quand même de sensibiliser un public « non averti » et éviter l’entre soi.

2. Tu te sens « parfois » en décalage avec ta famille et tes amis

Sensibiliser notre entourage à une cause qui nous touche n’est pas toujours une mince affaire. Et voir le fossé de l’incompréhension se creuser entre nous et les autres ne fait qu’augmenter la frustration des deux côtés, entraînant des réactions qui peuvent faire tourner au drame un repas avec notre famille, nos amis ou nos collègues de boulot.

Mais dans notre beau pays agresser des gens au couteau (même s’il est en bambou bio recyclable) risquerait de te conduire tout droit en prison (sans passer par la case départ et sans toucher 20 000 euros!). Alors on prend une profonde et longue inspiration ventrale, on visualise une belle et douce lumière blanche et on met vite quelque chose dans sa bouche pour l’occuper le temps que la pression redescende !

Une fois que tu auras retrouvé une parfaite maîtrise de tes émotions, tu pourras alors l’air de rien partager une publication sur les réseaux sociaux et faire passer tes idées haut et fort Et si tu accompagnes le tout d’un commentaire calme expliquant ta démarche c’est déjà un grand pas de fait !

3. Tu fais tes recherches sur Lilo

Sur les conseils de ta collègue Caro, tu as installé l’extension « Lilo » sur ton moteur de recherche du boulot.

Depuis, à chaque fois que tu lances une requête sur Internet, tu vois apparaître une goutte d’eau à côté de ta barre de recherche. Et plus le nombre de gouttes d’eau grandit, plus ton sourire s’élargit.

Chaque vendredi, avant de partir en week-end tu te rends sur le site de Lilo pour arroser les projets à impact que tu souhaites voir grandir avec tes gouttes d’eau durement acquises.

Si la presse indépendante peut continuer à faire son travail, c’est un peu grâce à toi !

Du coup, tu envisages sérieusement d’installer Écosia, sur l’ordinateur de la maison. Et de participer à la reforestation.

4. Tu fais attention à ce que tu achètes

Grâce à ton porte monnaie tu peux décider d’épargner l’habitat des orang-outan ! Soit dit en passant, les forêts dans lesquelles ils habitent sont aussi les poumons de la planète. Je dis ça je dis rien…

Tu t’es peut-être déjà surpris.e en train de vérifier si le paquet de gâteau que tu t’apprêtais à mettre dans ton caddie contenait de l’huile de palme avant de décider le reposer et d’en choisir un autre. Ou peut-être que lorsque tu achètes des œufs, tu veilles à ce qu’ils aient été pondu par des poules élevées en plein air et non entassées dans des cages sans jamais voir la lumière du jour ?

Ces gestes simples sont déjà des comportements de consom’acteur !

Méfie toi ! La prochaine étape consistera peut-être à délaisser ton « super » marché au profit des marchés « tout courts ». Ceux qui permettent de manger mieux et moins cher en assurant des revenus décents à des familles qui vivent près de chez toi. Tu sais, les parents de Titouan, le petit blond qui est dans la classe de ton fils !

Le + d’Oktopod
Tu préfères continuer à acheter dans ton supermarché favoris ?
Je te présente l’application Yuka pour scanner tes produits et voir leur composition.
Tu peux commencer à prendre soin de ta santé – et influencer les marques pas tes achats – dès maintenant.

5. Tu jardines

En véritable résistant du XXI siècle, tu cultives toi même des légumes dans ton jardin ou même sur ton balcon que tu as aménagé en potager.

Tu as le goût des bonnes choses et les pesticides ne sont pas admis à ta table !

Depuis qu’elles ont redécouvert le goût qu’avait une tomate, tes papilles sont devenues exigeantes. Elles réclament désormais du bio et pour les satisfaire tu as décidé de prendre un abonnement à l’AMAP la plus proche dans les plus brefs délais.

Toi, il n’y a pas à dire tu es un vrai !

Big Up à toi Jean Moulin !

6- Tu ramasses des déchets (qui ne sont pas à toi) quand tu vas sur la plage, dans un parc,…

Tu ne contentes pas de ramasser TES déchets – ou de ne pas en produire – non ! Tu fais ta part du colibri en ramassant papiers, et « décorations » plastiques laissés par les autres. Les pelouses et leurs visiteurs te remercient.

Si, en plus, tu laisses ta place aux personnes âgées dans les transports et que tu arrêtes ton véhicule pour laisser traverser les piétons, on commence à toucher à un niveau expert.
Tu as compris que ton comportement, au delà des conventions, a une influence et peut inspirer les autres.

7- Tu râles… beaucoup

Mais tu ne râles pas pour « rien ». Tu fais plutôt office de détecteur Geiger des dysfonctionnements : politique, développement durable, organisations… tout y passe. Au point que tu plombes parfois le moral de ton entourage – voir point 2 (sic !)
De ton côté tu ne vois pas où est le problème de voir les problèmes. Car si tu les détectes c’est forcément que des solutions existent ou sont à imaginer. Non ?

Pour éviter de passer pour le.la pessimiste de service  – ce que tu n’es pas – un conseil : mentionner un peu plus souvent des initiatives impactantes et positives qui t’inspirent, et parler de ce que tu aimes. Les autres ne t’en écouteront que mieux quand tu leur reposeras une bombe sous le nez !

(post à venir sur les râleurs de précisions .. ne partez pas trop loin !)

8- Tu as décidé de ralentir

O-M-G! (Oh-My-God!). Tu refusais depuis déjà bien longtemps en silence le dictat de l’urgence et tu avais bien tenté de placer ton point de vue une fois ou deux dans les conversations. Mais les regards lourds de reproches de tes ami.es qui ne jurent que par le fait d’être DE-BOR-DE.ES t’avaient gentiment fait sentir ton décalage sur le sujet (voir point 2, encore !).
Tu te rendais compte que la course permanente était mauvaise pour ta santé, que cela influençait ta manière de prendre des décisions, et que tout ton mode de vie en souffrait, et tu as dit STOP !  Depuis c’est merveilleux, tu as le temps de respirer !

Nous on dit BRAVO! Ralentir est un mode de résistance subtil.
Tu es en train de tracer une nouvelle voie pour le monde d’après-demain.

Le + d’Oktopod
RESPIRE ! Une Exploration sur 21 jours pour Sortir de l’urgence. Parce que c’est parfois plus facile d’avoir une méthodo pour changer ses habitudes.
Grosse promo de rentrée 2018 avec le Code RESPIRE2018  jusqu’au 1er septembre : 90 € TTC au lieux de 300€ TTC* . Si tu veux payer en deux fois, merci de nous contacter, nous t’enverrons un lien secret.
* 300 € TTC est le prix évalué par les anciens participants.

Tu ne te retrouves dans aucun des points cités ? Ne te réjouis pas trop vite !

Si tu soutiens une association par des dons ou du temps que tu offres, mais aussi si dans le passé tu as participé à un événement sportif en faveur d’une cause qui était importante pour toi ou pire : que tu l’as toi même organisée, alors il se pourrait que toi aussi, sans le savoir tu aies été touché par le virus de l’activisme. Ne panique pas ! Ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. Bien que dans l’imaginaire collectif les activistes soit bien souvent associés à de terribles terroristes de la bien-pensance, dans la réalité ce sont des gens comme toi et moi qui multiplient les petits actes de résistance.

Et toi, si tu nous disais quelles sont les petites actions qui feraient de toi un.e résistant.e au quotidien dans le groupe FB
The Curious & The Optimist_FR

Retrouve-nous dans quelques jours pour la version activisite, mais…. au bureau 😉

==========================================================

POUR ALLER PLUS LOIN

S’abonner à Oxygène, la newsletter pour les Curieux.ses et les optimistes
http://eepurl.com/c1c2Qv

Si vous souhaitez contribuer ou soutenir ce projet vous pouvez contacter Véronique Teurlay sur
inspire@oktopod.biz

==========================================================

Texte rédigé avec Emilie des Moutons Noirs dans le cadre d’un échange sur un atelier sur mesure de deux demi-journées.
La demande d’Emilie était de clarifier le positionnement des Moutons Noirs et de rechercher des possibilités de monétisation pour son projet « fait avec le coeur » (témoignage sur Facebook)
Si vous êtes intéressé.es par un atelier, vous pouvez nous contacter inspire@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ de posts dans la catégorie Creative Problem Solving

Vous aussi vous opposez encore épanouissement et productivité ?

Il parait qu’Oktopod a un positionnement « atypique » « vraiment centré sur l’humain alors que le positionnement/discours classique est sur la productivité ».
Cette phrase crée un hiatus dans mon cerveau. Humain vs productivité ?…Pourquoi ?

Lire la suite

NEWS | Atelier créativité et résolution de conflits pour Lean In Paris

Lle groupe a pu expérimenter avec quelques exercices faciles à prendre ne main qu’il était possible de développer une autre approche pour traiter les conflits en entreprises

Lire la suite

Les Déclics : les formats courts de l’Oktopod Academy pour développer l’agilité et préparer le futur, maintenant

Les Déclics, des formats courts et intensifs qui réveillent l’agilité, chez Ticket for Action et Les Alchimistes

Lire la suite

Dernières news

BIBLIOTHEQUE| 4 livres (faciles) pour développer son esprit critique et (p)réparer le futur

4 livres qui pour (re)construire un regard critique et des fondamentaux sur le fonctionnement actuel du monde. Ils sont des odes à la réflexion et des invitation à passer à l’action.

Lire la suite

BLOG | Les multipotentiels et la création de valeur, ou la malédiction du muffin !

Comprendre la différence entre adresser le besoin et répondre à la demande. Avec un détour par la pensée complexe et les émergences et les muffins.

Lire la suite

C’est quoi THE CURIOUS & THE OPTIMIST ACADEMY ?

Il s’agit d’une « école » qui propose des programmes et des contenus destinés à (ré)activer le pouvoir d’agir des profils (a)typiques (multipotentiels) et activistes en herbe.

Lire la suite